COMMUNIQUÉ DE DIDIER JAU MAIRE DES 4e et 5e ARRONDISSEMENTS AU SUJET DES DEUX AGRESSIONS QUI ONT EU LIEU LE 5 AOÛT 2020

Marseille, le samedi 29 août 2020

Didier Jau, maire des 4e et 5e arrondissements de Marseille, souhaite rendre hommage et féliciter la Police nationale et leurs services d’investigation pour la résolution d’une affaire qui a eu lieu boulevard Jeanne d’Arc dans le 5e arrondissement le 5 août dernier.

Ainsi, en cette semaine de la Pride Marseille, dont l’inauguration a eu lieu jeudi dernier au sein la mairie du troisième secteur en présence de Michèle Rubirola, il condamne avec une très grande fermeté ces agressions dont une semble revêtir un caractère homophobe.

Par ailleurs, il souhaite egalement rappeler aux habitants et aux habitantes de son secteur que la nouvelle équipe municipale est pleinement mobilisée pour travailler avec les forces de l’ordre, en coordination avec les autres mairies de secteur et avec Yannick Ohanessian, l’adjoint à la maire de Marseille en charge de la tranquillité publique, de la prévention, de la sécurité et de l’espace public.

Il encourage et rappelle l’importance des signalements à réaliser par chaque citoyen auprès des services de la Police municipale et de la Police nationale en cas de problème rencontré ou si l’on est témoin d’une exaction.

Retour sur les faits :

Le 5 août 2020 au matin, deux hommes abordent un jeune homme dans la rue. Ils lui portent des coups, l’insultent en raison de son orientation sexuelle supposée, lui dérobent sa carte bancaire qu’ils utilisent en effectuant des achats sans contact dans un bar-tabac.
Cinq jours plus tard, selon le même mode opératoire, dans le même créneau horaire et à la même adresse (angle Boulevard Jeanne d’Arc et rue Jean Martin), ils agressent une autre victime avec une arme blanche, lui dérobent également sa carte bancaire et l’utilisent frauduleusement.
L’exploitation de la vidéo-surveillance du bar-tabac et l’utilisation des fichiers de la Police nationale permettent d’identifier les deux individus, qui sont formellement reconnus par les victimes sur les planches photographiques leur ayant été présentées.
Ils ont été tous deux interpellés et placés en garde à vue. L’un reconnait les faits mais désigne son complice mineur comme porteur du couteau, l’autre (le mineur) reconnait seulement les usages frauduleux des moyens de paiement.

Encore un grand bravo à nos policiers et à nos policières !

Didier JAU

Maire des 4e et 5e arrondissements de Marseille

marseille4-5.fr